Foi et Lumière

' Monts et Vallées sans frontières '

Jean Luc Ballestraz nous a quittés.

Notre aumônier provincial et diacre est décédé le 30 juin dernier. Il s’est endormi dans la paix du Seigneur après de nombreuses hospitalisations. C’est un ami de Foi et Lumière qui vient de partir pour la maison du Père. Personnellement, je ne le connaissais que depuis cinq ans. Et en lisant le faire-part de décès de Monseigneur Jean-Marie Lovey, du diocèse de Sion, je retrouve les qualités de Jean-Luc. Oui, Jean-Luc était un homme passionné par les nouvelles technologies. Beaucoup de personnes de sa génération sont rebelles aux nouveaux médias, lui ne l’était pas. Il a su les utiliser pour porter plus loin la parole de Jésus.

Il s’est fait proche de la personne ayant un handicap. Jean-Luc écoutait beaucoup, parlait peut-être peu, mais ce qu’il disait dans une réunion ou ailleurs permettait de débloquer une situation, de trouver une solution. Dans ce qu’il partageait par la prière, dans ce qu’il disait on retrouvait quelque part la rigueur et la précision de l’horloger, son métier.

Avec Marie-Jeanne son épouse, ils ouvraient toujours leur maison pour permettre nos réunions du conseil provincial et c’étaient des moments pleins de chaleur humaine. Sous une apparence sérieuse, Jean-Luc avait beaucoup d’humour, il jouait souvent avec les mots, j’avais remarqué cela dès les premières rencontres. Maintenant, c’est sûr, il nous manquera. 

À-Dieu à Martigny le 3 juillet 2017

Je vous invite à prier pour lui, mais aussi demandons le soutien du Seigneur pour Marie-Jeanne et toute sa famille.

Jean-Louis Benoit