Foi et Lumière

' Monts et Vallées sans frontières '

vanier-templeton

Le 11 mars 2015, Jean Vanier co-fondateur des communautés Foi et Lumière et fondateur de l’Arche, a reçu le prix Templeton. Ce prix honore une personne vivante ayant apporté une contribution exceptionnelle à la dimension spirituelle de la vie par sa pensée, ses découvertes ou son action. Ce prix a déjà récompensé des personnalités comme Mère Teresa, le romancier russe AelxandreSojenitsine, le dalaï lama, frère Roger, l’archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu…

Dans des vidéoclips disponibles sur le site www.templetonprize.org, Jean Vanier explore divers thèmes, notamment le pouvoir de transformation révélé par l’exigeante pratique de l’amour au quotidien. Il répond entre autres à la question « Qu’est-ce que cela signifie d’être pleinement humain? » Dans son discours de réception, Jean Vanier a appelé à la paix dans le monde : « Avant d’être chrétiens, juifs ou musulmans, avant d’être américains ou africains, généraux ou prêtres, rabbins ou imams, avant d’avoir des déficiences visibles ou invisibles, nous sommes tous des êtres humains dotés d‘un cœur capable d’aimer. »Jean Vanier, qui vit toujours dans la première communauté de L’Arche, à Trosly-Breuil, se verra décerner officiellement le prix Templeton lors d’une cérémonie qui aura lieu le lundi 18 mai 2015 à l’église St Martin-in-the-Fields, à Londres.

Le prix Templeton a été fondé en 1972 par feu Sir John Templeton, investisseur et philanthrope d’envergure mondiale. Ce prix est la pierre angulaire des efforts déployés par la Fondation dans le monde entier pour servir de catalyseur philanthropique en matière de découvertes relatives aux finalités de la vie humaine et aux questionnements existentiels. La valeur monétaire du Prix sera toujours supérieure à celle des Prix Nobels parce que John Templeton était convaincu que les découvertes qui éclairent les questions spirituelles peuvent avoir des effets tangibles bien plus vastes que d’autres entreprises humaines tout à fait louables.

Jean Vanier termine son discours du 11 mars 2015 en disant : « Mon rêve pour le magnifique prix que vous venez de me donner, et à travers moi à l’Arche et à Foi et Lumière, est que nous puissions créer des lieux et des occasions pour de telles rencontres, des rencontres qui transforment nos cœurs. Des lieux où ceux qui sont pris dans le monde du succès et de la normalité, et ceux qui sont dans le besoin mais qui sont aussi des maîtres en amour et en simplicité, soient réunis ensemble. Des lieux où ils puissent partager ensemble, manger ensemble, rire et célébrer ensemble, pleurer et prier ensemble. Des lieux où ceux qui portent le pouvoir de nos sociétés peuvent se détendre et se reposer, des lieux où ensemble nous pourrons devenir un signe de paix. »

Et la bonne nouvelle : nous commençons à préparer le prochain pèlerinage, à l’Ascension 2017 (du 25 au 27 mai) à Flüeli-Ranft, dans l’année jubilaire des 600 ans de saint Nicolas de Flüe !

Ensemble, en avant pour la Paix, avec Nicolas et Dorothée de Flüe…
ranft1           ranft2

Et en attendant 2017, suivant le thème de cette année à la suite des « missionnaires de la joie » : «avançons au large et jetons nos filets »…

avan+ºons au large et jetons nos filets...

L’équipe de coordination provinciale a passé le week-end des 7-8 mars 2015 à Bex aux « Dents du Midi ».  Ce Foyer de Charité, portant le nom d’une montagne, a un nom prédestiné pour notre province « monts et Vallées sans Frontières ». Ce fut pour l’équipe un magnifique temps de travail et de ressourcement, accueillant aussi Chantal, comme nouvelle vice-coordinatrice provinciale.

Le temps fort a certainement été la belle célébration du lavement des pieds, préparée par notre diacre Eddy. Il est bon de partager ce qui se vit dans les communautés, les joies et les soucis, de faire de nouveaux projets (et il y en a !) mais c’est encore plus important de se mettre ensemble sous le regard de Dieu, dans une attitude qui devient prière. Ensemble, nous voulons nous mettre au service les uns des autres, avec amour, douceur, patience… en équipe de coordination, pour ensuite nous mettre au service des communautés qui nous sont confiées et au service des plus fragiles d’entre nous.

accueil photo 1

accueil photo 2

hisse-mars-2015

Lire « Hisse et Ho » mars 2015